Aubervilliers pas longtemps éco-responsable

La ville d’Aubervilliers avait opté pour l’écoattitude. Son journal bi-mensuel était imprimé sur rotative sans sécheur, sur un papier recyclé économe en énergie, recyclé, fabriqué en France, imprimé sans consommation d’énergie pour le séchage inutile et imprimé localement.

Mais malgré un CCP de l’appel d’offre précisant bien le choix d’une impression sans sécheur, la commission des marchés à sélectionné une imprimerie avec sécheur.

Que dire ?

cof

Thierry DOLL

%d blogueurs aiment cette page :