Honnêteté

Arrêtez de vous mentir.

La Transition Ecologique, soit vous en avez vraiment envie parce que vous êtes convaincu qu’il y a des problèmes et que chacun de nous à chaque décision peut faire quelque chose et vous ferez des choix dans ce sens, soit ce n’est qu’un faire valoir, un argument politique et vous en avez déjà assez fait en lisant ces quelques lignes.

Si vous voulez réduire l’empreinte environnementale de la communication écrite : Diminuer la consommation  énergétique, de papier, d’eau, de produits chimiques, de transports et d’émissions de polluants comme de gaz à effet de serre, et à l’inverse augmenter la consommation de papier recyclé. Vous trouverez les solutions en vous engageant, en acceptant de changer de modèle.

Le précepte de base est d’abandonner le magazine au profit du journal parce que ce changement dans la forme de votre outil de communication emporte avec lui toutes les transformations appelées par la Transition Ecologique et vous offre en prime une cohérence de communication. Le journal imprimé sans sécheur sur papier recyclé porte sur lui d’être un outil de communication de Transition Ecologique.

Ne faites plus l’erreur de mettre en avant votre engagement environnemental que vous imaginez au plus haut niveau par le seul choix d’imposer un Imprimeur labellisé Imprim’vert et un papier certifié PEFC ou FSC. C’est complétement dépassé, la priorité est au ralentissement du réchauffement climatique. Imprim’vert a été créé (heureusement) à l’époque ou les imprimeries rejetaient leurs résidus chimiques dans les réseaux d’assainissement et les certificats PEFC et FSC pour lutter contre la déforestation. Tout cela est derrière nous, seuls quelques ignares croient encore que les livres et les journaux sont responsables de la destruction des forêts.

Par contre, vous ne pouvez plus faire partie de ceux qui ignorent qu’il existe des solutions de papier (recyclé, non couché) et d’impression (sans sécheur) moins énergivores, moins polluantes, moins consommatrices de ressources.

ThD

%d blogueurs aiment cette page :