Réduire les usages polluants

L’industrie de l’imprimerie contribue d’une manière significative aux émissions de Composés Organiques Volatiles (C.O.V.) et devra contribuer à sa réduction. L’offset waterless, sans eau de mouillage et par conséquent sans additifs chimiques,  avec 75% d’émission en moins et pas d’alcool isopropylique a été identifié comme la solution la plus respectueuse de l’environnement.

Un site waterless assure la suppression annuelle de 22.000 litres d’additifs à la solution de mouillage et de 15.400 litres de détergents, produits qui subsistent en impression avec sécheur.

Dans le process du prépresse des plaques waterless, les plaques sont exposées et développées pratiquement sans produits chimiques. Le procédé traditionnel avec sécheur consomme 16.000 litres de dissolvants et solvants pour plaques d’impression.

Le choix de papier recyclé le plus éco-responsable se portera sur un papier Totalement Sans Chlore (TSC) qui fait appel à un procédé de blanchiment utilisant des composés à base d’oxygène en lieu et place de chlore ou de ses dérivés.

Le remplacement de l’impression avec sécheur par l’impression sans sécheur supprime totalement les émissions de gaz à effet de serre du processus d’impression tout en diminuant les consommations de produits chimiques.

%d blogueurs aiment cette page :