News

Encres végétales, la jungle ?

Tout d’abord il faut savoir que la problématique des encres dans l’imprimerie trouve sa source notamment dans les emballages alimentaires. Des études ont démontré que des hydrocarbures aromatiques (MOAH) et des hydrocarbures saturés (MOSH) provenant des encres d’imprimeries étaient présents dans les emballages alimentaires. Deux sources identifiées : l’impression sur l’emballage alimentaire et la présence résiduelle de ces hydrocarbures dans la pâte à papier recyclé servant à fabriquer ces emballages en papier recyclé. Elles peuvent contribuer à exposer les consommateurs à des risques potentiels liés à la migration de leurs composés vers les aliments. Ce risque et…

Lire la suite

Comment définir une publication de Transition Ecologique et Energétique ?

Une publication sera reconnue éco-responsable dès lors que son procédé de production répondra à l’essentiel des critères de l’éco-conception retenus dans la grille de notation. Le postulat de base est de recourir à un procédé d’impression qui permette de répondre favorablement aux principaux critères d’éco-responsabilité afin de ralentir le réchauffement climatique, réduire la consommation de ressources et la production de déchets, protéger la santé et la biodiversité. Les plus hauts niveaux de Transition Ecologique peuvent être apportés en premier lieu par l’impression Waterless sans sécheur, suivie par l’impression conventionnelle sans sécheur et enfin par l’impression…

Lire la suite

Le waterless sans sécheur

le plus haut niveau de la Transition Ecologique. Partant du principe avéré que l’impression sans sécheur ne faisant pas appel à la consommation de gaz et donc à la fois aucune consommation énergétique pour le séchage et pas d’émissions de gaz à effet de serre est de fait la solution d’impression de Transition Ecologique et Energétique, quels sont les données qui confortent le waterless comme étant la solution d’impression offrant le plus haut niveau d’éco-responsabilité ? Plus besoin d’eau de mouillage sur le papier, donc plus besoin d’additifs de mouillage. · Ce procédé est moins polluant tant…

Lire la suite